Agnese D’ORAZIO

Clothes as skin #1 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Clothes as skin #2 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Clothes as skin #3 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Clothes as skin #4 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Clothes as skin #5 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Clothes as skin #6 - acrylic on canvas - 40x40 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Artist Karl - acrylic on canvas - 50x70 cm de ©Agnese D’ORAZIO
Artist Janneret - acrylic on canvas - 50x70 cm de ©Agnese D’ORAZIO
 de ©Agnese D’ORAZIO
 de ©Agnese D’ORAZIO

Agnese D’ORAZIO

 

A six ans j’ai exprimé mon désir de devenir une artiste, on m’a répondu architecte serait mieux. Je l’ai fait, mais après 30 ans, l’art s’impose toujours à moi, elle est libre et l’architecture une source de frustration.

Notre société semble ne pas avoir besoin d’artistes. Pour les créatifs vaut mieux s’orienter vers l’architecture ou la mode…

Je vous laisse découvrir mes œuvres, qui ont un plusieurs niveaux de lecture : les trames, les tissus, la mode comme terrain d’inspiration (elle s’est tellement nourrie d’art que on arrive à pouvoir tenter la démarche inverse) ; un clin d’œil à Hundertwasser et sa vision des constructions et des habits comme un système de peaux de l’individu.

Influencée par l’expressionnisme abstrait, le pop art, la peinture aborigène, j’essaye de développer mon propre monde expressif…et m‘assumer en tant…qu’artiste.

×